Quelles garanties propose un photographe professionnel?

Qu’est-ce que cela signifie être un mariage professionnel? Est-ce la garantie d’un travail de qualité? Un gage de sérieux? Du point de vue des services fiscaux, un photographe professionnel est un photographe qui dispose d'un numéro SIRET, ce qui donne la possiblité d'emettre une facture. C'est tout... Du point de vue de la pratique photographique, on attend d'un photographe professionnel qu'il soit capable de faire de belles images dans toutes les situations et à tout moment. En s’appuyant sur son expérience, sa formation, son implication, il sera capable de faire des bonnes photos à chaque fois et pas seulement par chance. 

 

Mais ce critère, bien que nécessaire, n’est pas suffisant pour définir ce qu’est un photographe de mariage professionnel. Bon nombre de photographes amateurs, dont ce n’est pas le métier, sont capables de réaliser de magnifiques reportages, pendant que certains pros ne sont pas spécialement doués. Sur le plan purement photographique, certains amateurs sont meilleurs que certains professionnels.  Si vous cherchez un photographe, la qualité de son travail est évidemment un critère qui doit orienter votre choix mais il n’est pas suffisant!

Alors comment définit-on un photographe professionnel?

 

Voici quelques éléments qui, selon moi,  permettent à un photographe de mariage professionnel de fournir une prestation complète et aboutie aux couples qui lui font confiance. 

Disposer d’une assurance en responsabilité civile professionnelle.

 

Tout peut arriver sur un mariage. Dans le feu de l’action, un photographe de mariage peut casser des objets de valeurs, faire chuter une personne et la blesser, etc. Tout comme il doit avoir une responsabilité civile dans son assurance habitation, il doit pouvoir assurer ses actions dans le cadre professionnel.

 

Assurer son matériel contre la casse et le vol

 

Le matériel ne fait pas tout en photographie, mais une chose est sûre, un smartphone ne suffirait pas pour couvrir un mariage… C’est pourquoi il est souhaitable pour un photographe de mariage pro d’assurer ses appareils photos, ses objectifs et le reste de son matériel contre la casse et le vol. L’achat du matériel représente un investissement conséquent pour un entrepreneur individuel. En se protégeant ainsi, il protège son entreprise.

 

Avoir un doublon de tout son équipement

 

Il s’agit là aussi d’un élément de sécurité que tout photographe professionnel doit pouvoir assurer. Je travaille toujours avec deux appareils photos lors de mes reportages de mariage. Si l’un tombe en panne, je pourrai ainsi continuer à shooter! J’ai même un troisième boitiers dans le coffre de ma voiture. Et je double tout le reste : flashs, cartes-mémoires, batteries, etc. Il serait impensable pour moi de ne pas pouvoir immortaliser votre mariage pour des raisons bassement matérielles!

Avoir un bon système de sauvegarde des fichiers

 

La richesse d’un photographe ne se mesure pas avec son compte en banque ou le nombre d’appareils photos qu’il possède. La vraie richesse d’un photographe de mariage et d’un photographe en général, ce sont ces images. Mais au-delà de ça, il est parfaitement impensable de perdre les photos d’un mariage parce qu’un disque dur a planté! Sauvegarde dès le retour à la maison, duplication sur différents supports : disques durs externes, serveur NAS, coffre-fort, etc. Chaque photographe professionnel aura créer son propre écosystème de sauvegarde pour sécuriser ce qui fait sa plus grande richesse et pour vous garantir qu’aucune défaillance technique ne l’empêchera de vous livrer les souvenirs de votre mariage.

 

Créer un réseau de collègues photographes pour se faire remplacer en cas de besoin

 

Que se passe-t-il si votre photographe se casse la jambe la veille du Jour J? S’il est cloué au lit avec 40°C de fièvre le matin du mariage? Après plusieurs années à évoluer dans le métier de la photographie de mariage, j’ai développé un réseaux de confrères photographes suffisamment large pour pouvoir très facilement me faire remplacer au pied levé simplement en décrochant mon téléphone! Il existe même des groupes Facebook pour cela! Evidemment, chaque photographe a son propre style et cette situation ne serait pas idéale. Mais aucun photographe aimant son métier ne laisserait son client ou l’un de ses collègues sans solution.

Proposer un contrat de prestation photographique

 

Tous les scénarios d’annulation sont prévus, qu’ils s’agissent de cas de force majeur ou non. Il doit aussi y être prévu les modalités de facturation, les délais de livraison, le droit à l’image, les frais de déplacements, etc. 

 

Pratiquer des tarifs qui permettent de pérenniser son entreprise

 

Qu’il veuille gagner 1000, 2000 ou 5000€ par mois, un photographe est avant tout un chef d’entreprise qui doit financer sa protection sociale, payer des cotisations, des charges de fonctionnement, faire des investissements matériels et informatiques, se former, communiquer, constituer une trésorerie en cas de coup dur, etc… D’une manière générale, pour chaque euro gagné, un entrepreneur individuel devra en facturer 3 ou 4. Un photographe professionnel, on l’oublie trop souvent, c’est avant tout un chef d’entreprise.

Avoir le besoin et l’envie de se former

 

La photographie est un domaine dans lequel on ne finit jamais d’apprendre. C’est ce qui le rend si passionnant. De plus, chaque photographe a une proposition créative à vous donner. Etre dans cette logique de formation et de développement, c’est la garantie de toujours réaliser quelque chose de nouveau, de s’impliquer et d’empêcher la moindre routine de s’installer.

 

 

Depuis mon lancement en tant que photographe professionnel de mariage en 2015, j’ai eu à coeur d’imaginer et de créer des solutions pour l’ensemble de ces points. Ils me semblent tous absolument indispensables et faire partie intégrante, au-delà des photos elles-mêmes, de ce qu’un photographe de mariage professionnel doit pouvoir proposer à son client. 

Images protegées